Michel Agier, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement, ex-Orstom, a longtemps travaillé sur l’Afrique, avant de s’intéresser aussi à la ville marginale et «spontanée» des favelas, des tonwships, des banlieues… On comprend qu’il ait trouvé dans le carnaval bahianais un lieu de croisement de ses domaines de prédilection. Très «transver-sale» dans son sommaire — dont les têtes de chapitre sont : lieu, scène, fondation, mouvement, liens, exercice rituel, style, politique… —, très ancrée par ses données ethnographiques inédites, l’étude élargit aussi sa réflexion aux fondements des mouvements identitaires, aux processus de l’invention culturelle et du métissage, à la place du rite (parades, mascarades…) dans les sociétés urbaines et contemporaines. Le livre est illustré du reportage en noir et blanc, réalisé en 1997 par Milton Guran, professeur d’anthropologie visuelle à Rio, et d’un cahier couleur de portraits du groupe Ilê Aiyé, dû au photographe et membre du groupe bahianais Gerson Lourenço (éd. Parenthèses, coll. Eupalinos, 256 p., 70 illustrations couleur et n&b, 120 F).
Conditions générales de vente, frais d'envoi et délais - Crédits
Librairie Portugaise - 19/21 rue des Fossés Saint-Jacques, Place de l’Estrapade, 75005 Paris
Tous les livres en portugais et en français sur le Portugal, le Brésil, l'Angola, le Cap Vert, la Guinée-Bissau,
le Mozambique, São Tomé & Principe et l'Histoire des Découvertes - librairie.portugaise@wanadoo.fr