19/21 rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS (place de l’Estrapade)
À 20 m du Panthéon... Tél. : 01 43 36 34 37
Du lundi au samedi, 11-13h 14h-19h
(horaires souvent dilatés...)
Métros : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge – Bus , 21, 27, 82, 84, 89
  •  
La Librairie, c'est aussi

Le gardeur de troupeaux & autres poèmes d’Alberto Caeiro et d’Álvaro de Campos

Le gardeur de troupeaux & autres poèmes d’Alberto Caeiro et d’Álvaro de Campos, par Fernando Pessoa
Auteur : Fernando Pessoa
Traduction : Armand Guibert
Editeur : Gallimard
Nombre de pages : 274
Date de parution : 1987
Langue : Français
Prix : 8,80 €
ISBN :
Disponibilité : En stock En stock

«À l'avant d'une modernité dont ce siècle à son déclin se réclame avec superbe, se dresse un homme qui fut obscur, effacé, inconnu de sa concierge, riche d'humour et rayonnant lorsque son miroir intérieur lui renvoyait son reflet futur.
"Je ne suis rien", ce n'est pas une parole contrite du saint homme Job, mais un rappel de ce nada ibérique qui est au principe de l'être et à sa terminaison. Trois vers après cette affirmation du néant, survient cette antithèse éclatante : "Je porte en moi tous les rêves du monde" : un feu d'artifice cosmique.
"Les poètes n'ont pas de biographie ; leur œuvre est leur biographie." Certes, Octavio Paz, la formule serait irréfutable si une œuvre au pluriel n'impliquait des poètes multiples. Pessoa, le nôtre puisqu'il est à tous, est un nom qui dans sa langue se traduit par personne – non le nemo latin qui gomme toute identité, mais persona dans l'acception de "masque" ; en ce cas, le verbe apocalyptique qui débouche sur l'énigme, sur l'ambiguïté, sur la supercherie ludique.»
Armand Guibert.

Il fait ses études à Durban (Afrique du Sud) jusqu'en 1905, année où il revient au Portugal. Il s'installe à Lisbonne, où il vivra jusqu'à sa mort, chez des parents ou dans des chambres en location. Il travaille comme correspondant commercial de diverses firmes, dans le quartier de la Baixa, près du Tage. Il fréquente les cercles littéraires d'avant-garde, évoluant vers un anticonformisme de plus en plus radical. La plus grande partie de son œuvre ne fut pas écrite sous son nom, mais sous divers hétéronymes dotés chacun d'une personnalité et d'une véritable biographie, écrivant pour certains directement en anglais ou même en français. Pessoa publia peu pendant son existence, et presque uniquement dans des revues comme Orpheu et Portugal Futurista. Lorsqu’il meurt, à quarante-sept ans, on retrouva chez lui une malle contenant 27 543 manuscrits, signés par plus de soixante-douze auteurs. Ce n'est qu'à partir de 1943 que son œuvre commença à être publiée en volumes, avec un retentissement considérable. Fernando Pessoa est désormais considéré comme le grand écrivain portugais du XXe siècle, et l'un des plus importants de toute la littérature mondiale.

Photographie: © D.R.

Conditions générales de vente, frais d'envoi et délais - Crédits
Librairie Portugaise - 19/21 rue des Fossés Saint-Jacques, Place de l’Estrapade, 75005 Paris
Tous les livres en portugais et en français sur le Portugal, le Brésil, l'Angola, le Cap Vert, la Guinée-Bissau,
le Mozambique, São Tomé & Principe et l'Histoire des Découvertes - librairie.portugaise@wanadoo.fr