19/21 rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS (place de l’Estrapade)
À 20 m du Panthéon... Tél. : 01 43 36 34 37
Du lundi au samedi, 11-13h 14h-19h
(horaires souvent dilatés...)
Métros : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge – Bus , 21, 27, 82, 84, 89
  •  
La Librairie, c'est aussi

Alexandra Alpha [fr.]

Alexandra Alpha [fr.], par José  Cardoso Pires
Auteur : José Cardoso Pires
Traduction : Michel Laban
Editeur : Gallimard
Nombre de pages : 420
Date de parution : 1991
Langue : Français
Prix : 24,10 €
ISBN :
Disponibilité : En stock En stock

Le destin d'une femme alors que le Portugal est en train de se libérer du salazarisme. L'héroïne, impatiente de voir la révolution balayer la dictature, est très attachée au Portugal profond, l'autre « personnage » du roman.

« Dans la Lisbonne des années 1960-1970 âgée par une dictature épuisée, Alexandra Alpha, publiciste dans une agence américaine, donne l'image d'une femme libre et hante le soir un bar d'avant-garde où se mêle une faune sophistiquée et décadente. Dans ce huis clos et ces dérives chargées d'alcool, une brève rencontre, un amour au parfum d'enfance et d'inceste brisé net par la guerre coloniale, sont les parenthèses lumineuses d'une vie chargée d'ennui. Jusqu'à ce matin du 25 avril 1974 où la révolution éclate. Mais s'agit-il d'une nouvelle ère qui commence ou d'un désenchantement sans fin qui se poursuit ? » (présentation de l'éditeur)

« "Alexandra Alpha est une discussion sur le Portugal, sur Lisbonne aussi, explique Cardoso Pires. Il faut inventer un pays pour pouvoir y vivre, y avoir une place. Je voudrais restituer le climat de la réalité et surtout du futur de la réalité. Il faut d'abord régler son compte au passé; ceux qui viennent du passé au présent viennent chargés de préjugés", ajoute-t-il. Les acteurs de la Révolution aux œillets n'échappent pas à cette règle.

Fidèle à une certaine tradition picaresque, José Cardoso Pires n'entre pas dans l'intériorité, dans la psychologie ou encore dans l'âme de ses personnages. Il se tient en marge, en témoin. Leur épaisseur, les héros la gagnent au fil du livre et de l'histoire - de l'Histoire, aussi - dont le roman se fait le reflet, dont il se veut la reconstruction. Le critique Eduardo Lourenço parlait récemment, à propos de l'art de Cardoso Pires, des "intermittences des gestes et des voix plutôt que du cœur". Les péripéties, comme souvent dans la vie ordinaire, commandent, ou du moins infléchissent, le destin. » (extrait d'un article de Patrick Kéchichian, Le Monde, 24 Mai 1991)

L’écrivain est inclassable, indépendant de la plupart des courants littéraires, mais en quelques romans brillants et variés il a su se faire reconnaître comme un des meilleurs romanciers portugais de son siècle. Le sens de la fatalité éclaire d’une lueur sombre toute l’œuvre, mais une espérance humaniste donne toujours au récit un ton allègre. Il réconcilie l’intérêt pour l’individu et l’engagement social, la minutie de la peinture du réel et la grandeur du mythe.

Photographie: ©IPL/Luisa Ferreira

Conditions générales de vente, frais d'envoi et délais - Crédits
Librairie Portugaise - 19/21 rue des Fossés Saint-Jacques, Place de l’Estrapade, 75005 Paris
Tous les livres en portugais et en français sur le Portugal, le Brésil, l'Angola, le Cap Vert, la Guinée-Bissau,
le Mozambique, São Tomé & Principe et l'Histoire des Découvertes - librairie.portugaise@wanadoo.fr