19/21 rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS (place de l’Estrapade)
À 20 m du Panthéon... Tél. : 01 43 36 34 37
Du lundi au samedi, 11-13h 14h-19h
(horaires souvent dilatés...)
Métros : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge – Bus , 21, 27, 82, 84, 89
  •  
La Librairie, c'est aussi

Chronique des jours de cendre

Chronique des jours de cendre , par Mia Couto
Auteur : Mia Couto
Traduction : Lapouge-Pettorelli
Editeur : Albin Michel
Nombre de pages : 150
Date de parution : 2003
Langue : Français
Prix : 15,20 €
ISBN :
Disponibilité : En stock En stock
L’ouvrage relate les onze  jours qui ont précédé la Révolution des œillets, le 25 avril 1974, dans un village du Mozambique. Lourenço de Castro, l’inspecteur de la Pide, vit avec sa mère et sa tante que l’on tient pour folle. Il a succédé à son père, un bourreau sanguinaire, et entend appliquer à la lettre les lois absurdes de la métropole. Hanté par la présence de son père, actualisée par un rituel morbide, Lourenço de Castro navigue aux confins de la folie : il s’endort chaque jour avec son doudou et son petit cheval de bois... Sa mère entièrement dévouée à son fils ne s’aventure que rarement hors de la maison familale : l’Afrique commence à sa porte. Sa tante, Irène, a embrassé la cause de l’indépendance et déchaîne la haine délirante de son neveu. Lorsque la Révolution survient, le système colonial abject s’effondre et avec lui Lourenço de Castro tandis que s’amorce le soleil des indépendances.

Mia Couto est aujourd’hui un des écrivains de langue portugaise les plus inventifs. De livre en livre, il déploie une œuvre magistrale, à la fois érudite et populaire, drôle et tragique, réaliste et fantastique, universelle et enracinée dans son Afrique natale, qui rassemble un lectorat chaque jour plus vaste et varié, fasciné par le charme, la profondeur et la magie de ses récits, chroniques, contes et romans. Pour Henning Mankell, il est devenu « l'un des auteurs les plus intéressants et les plus importants du continent africain ».

Engagé aux côtés du Frelimo dans la lutte pour la libération du joug colonial portugais, Mia Couto a été directeur de l’agence d’information du Mozambique, de la revue Tempo, et du journal Noticias de Maputo. Ces activités conjuguées à celles de biologiste et d’enseignant traduisent une conscience politique et sociale et alimentent nombre de ses écrits ; notamment ses chroniques qui soulignent avec une ironie constante les contradictions de la société mozambicaine.

En outre, l’univers intérieur de ses œuvres puise aux racines de l’imaginaire et de la tradition orale mozambicaine. Il se fait ainsi le passeur d’une culture multiforme où s’enchevêtrent l’homme, les dieux, et la nature. L’écrit prend tour à tour la forme du roman, de nouvelles, de chroniques et de poèmes déclinés dans une langue subtile, légère, novatrice, jamais dénuée d'humour, qui joue habilement avec les néologismes, jeux de mots, détournements de syntaxe, faux et vrais proverbes et se fait l’écho de la mémoire contre l’oubli et l’acculturation.

 

Conditions générales de vente, frais d'envoi et délais - Crédits
Librairie Portugaise - 19/21 rue des Fossés Saint-Jacques, Place de l’Estrapade, 75005 Paris
Tous les livres en portugais et en français sur le Portugal, le Brésil, l'Angola, le Cap Vert, la Guinée-Bissau,
le Mozambique, São Tomé & Principe et l'Histoire des Découvertes - librairie.portugaise@wanadoo.fr